Mouches

À votre écoute 24/7. Demandez votre devis gratuit au 0800 20 161  ou par e-mail

Un technicien qualifié toujours près de chez vous

Intervention rapide, discrète & en toute sécurité

Votre partenaire certifié en soutien d'audit (HACCP, BRC, AIB...)

Reproduction et cycle de vie d’une mouche

Les mouches font partie de l’ordre des diptères, ce qui signifie qu’elles n’ont qu’une paire d’ailes. Plus de 80.000 espèces volent à travers le monde.

La durée de vie d’une mouche dépend de son espèce, mais en général les mouches peuvent vivre une vingtaine de jours.

Cycle-de-vie-d-une-Mouche

Cycle-de-vie-d-une-Mouche

Cycle de vie

Une mouche femelle peut pondre entre 500 et 1000 oeufs. Le cycle de la mouche passe par 4 étapes de métamorphose. Les œufs de couleur blanchâtre mesurent 1 mm et sont déposés sur de la matière organique. Après 1 à 7 jours d’incubation la larve, appelée aussi asticot, voit le jour. Il fait 3 à 9 mm et se nourrit de la matière organique sur laquelle les œufs avaient été déposés. Ensuite il faut entre 5 à 20 jours pour se transformer en pupe. De couleur rougeâtre et mesurant 8 mm de long, cette enveloppe contient la nymphe et libérera l’insecte adulte au bout de 5 à 10 jours.

La plupart des mouches vivent à l’extérieur, mais les conditions favorables créées par l’homme (la chaleur, l’humidité et la nourriture) font que pas mal de mouches s’installent définitivement dans les murs de nos bâtiments.

Une température ambiante de 30°C permet à la mouche domestique d’accomplir son cycle de vie en seulement 10 jours.

Mode de vie

Les mouches ont une réelle utilité dans la nature grâce à leur mode de vie:

  • pollinisation des fleurs
  • source de nourriture pour les poissons
  • nettoyage des déchets en s’en nourrissant
  • combat contre d’autres espèces d’insectes nuisibles (pucerons pex)
  • en médecine, on utilise certains asticots élevés en milieu stérilisé pour manger les chaires mortes et accélérer la cicatrisation

Le saviez vous…

Les mouches domestiques ne peuvent absorber que de la nourriture liquide. Elles relâchent de la salive sur la nourriture solide pour la prédigérer, puis réabsorbent le résultat de cette digestion. Elles vomissent également des matières partiellement digérées pour les réabsorber ensuite.