Cafards

Demandez votre devis gratuit au 0800 20 124  ou par e-mail

Un technicien qualifié toujours près de chez vous

Intervention rapide, discrète & en toute sécurité

Votre partenaire certifié en soutien d'audit (HACCP, BRC, AIB...)

Mode de vie et reproduction des cafards

Les cafards ont réussi tout au long des 200 millions d'années de leur évolution de s'adapter à des conditions de vie même extrêmes. Cela s'explique en partie par le fait qu'ils se reproduisent extrêmement rapidement, mais aussi par le fait que le cafard vit toujours caché.

Pas si facile d'éliminer les cafards

Peu importe l'environnement, ils arrivent toujours à se faufiler dans des cachettes pour éviter les prédateurs et les traitements antiparasitaires des humains. Une troisième raison de leur capacité de survie à toute épreuve, c'est que presque tout leur sert de source de nourriture et ils sont capables de digérer n’importe quoi, même des aliments avariés, du papier ou du cuir.

Mode de vie des cafards

Les cafards préfèrent un microclimat chaud et humide. Leurs nids et œufs sont installés de préférences à des endroits secs, faux plafonds, murs de séparation et derrière les fours et les réfrigérateurs dans les cuisines. Pendant la journée ils se cachent dans tous les fissures, les trous et autres recoins et recherchent à envelopper complètement leur corps ce qui est facilité par leur aspect plat.

Pour son hygiène corporelle le cafard utilise ses pièces buccales pour nettoyer ses membres. Il nettoie également ses longues antennes lesquelles sont composées d'une centaine de cellules sensorielles qui permettent avant tout la communication entre les individus. Une grande partie de leur vie sexuelle et de leurs déplacements est dirigée par des substances odorantes. Le cafard dispose d'un odorat et d'un goût très prononcés, qui permettent de trouver de la nourriture même dans le noir. Les antennes permettent un bon sens de l'orientation même si le cafard n'y voit pas grand chose.

D'après leur schéma comportemental, les cafards vivent en agrégats denses comprenant des individus de tous âges. Ils craignent la lumière et se déplacent donc essentiellement pendant la nuit. 2 à 3 heures après le coucher de soleil leur activité est la plus intense.

Le cafard est un omnivore et peut même s'attaquer à sa propre espèce en cas de famine. Il lui faut très peu de nourritures, des miettes dans les armoires et les plans de travail ainsi que les restes dans le lave-vaisselle peuvent lui suffire amplement.

S'ils ont le choix, les cafards ont une préférence pour les aliments sucrés. L'eau est essentielle pour la survie des cafards. Ils l'absorbent indirectement via la nourriture ou directement dans les éviers et l'eau de condensation sur les tuyaux.

Le cafard fait partie des insectes les plus rapides. Certaines sortes atteignent une vitesse maximale de 130cm/sec. En moyenne un cafard peut parcourir 1km/h. En plus les cafards sont d'excellents grimpeurs. Grâce à des sortes de ventouses aux pattes, les cafards peuvent grimper à la verticale et franchir tous les obstacles même tête à l'envers. Toutes les sortes de cafards, à l'exception des blattes orientales, sont capables de se laisser planer d'une grande hauteur vers le sol.

La reproduction chez les cafards

La reproduction des cafards peut se passer de façon différente selon les espèces. En général il faut des températures chaudes et de l'eau. L'accouplement est provoqué par des substances odorantes émises par la femelle pour attirer le mâle.

  • Pour le cafard/la blatte germanique, le développement de l'œuf au cafard adulte sexuellement mature dure au minimum 40 jours, mais peut prendre 2 à 3 mois. Dans des conditions difficiles cela peut même prendre jusqu'à 8 mois. La poche d'œufs de la blatte germanique peut contenir jusqu'à 40 œufs, elle est transportée et nourrie par la femelle pendant environ 4 semaines. Pendant l'incubation la femelle réduit au strict minimum son activité. Avant la ponte la femelle absorbe de l'eau pour grâce à la pression expulser la poche d'œufs. La femelle abandonne les larves près du point d'eau puisque leur rayon d'action au départ est très limité. A l'état larvaire les cafards muent jusqu'à 6 fois. Au cours de leur vie les cafards germaniques forment environ 7 poches d'œufs. Déjà directement après la dernière mue les cafards peuvent se reproduire. La première poche est pondue environ 1 à 2 semaines plus tard.

  • Pour le cafard/la blatte orientale la maturation des œufs à l'insecte adulte dure minimum une demi année et donc 4 fois plus longtemps que la blatte germanique. En moyenne le développement de la blatte orientale se déroule sur 3/4 à une année. Le temps d'incubation des œufs à une température de 30°C se déroule environ sur 2 mois. Le temps de développement se prolonge si les températures diminuent. A 20°C la maturation peut prendre jusqu'à 3 mois. Après éclosion commence le développement du cafard adulte. Chez le mâle à 30°C cette phase peut durer jusqu'à 5 mois, chez la femelle presque 15 mois. Durant le stade larvaire les blattes orientales peuvent faire jusqu'à 10 mues. La femelle porte des poches avec en moyenne une quinzaine d'œufs. Contrairement à la blatte germanique cette poche est directement pondue. La blatte orientale vit en moyenne environ 10 mois. Les femelles produisent au cours de leur existence 8 poches d'œufs.

  • Le cafard/la blatte américaine est la plus grande espèce de cafards. Son cycle de développement est, par rapport aux autres sortes de cafards, encore plus dépendant de la température. Le développement de l'œuf au cafard adulte prend chez la blatte américaine environ 24 à 28 semaines. Endéans ce temps la femelle produit environ 15 poches avec en moyenne 14 œufs, qui sont pondues directement après formation et mises en sécurité dans des cachettes diverses. Les blattes américaines vivent en moyenne une année à 15 mois. L'éclosion des larves a lieu à 1,5 mois à 2 mois plus tard. Elle passe par 8 mues avant d'atteindre le stade adulte.