Cafards

À votre écoute 24/7. Demandez votre devis gratuit au 0800 20 161  ou par e-mail

Un technicien qualifié toujours près de chez vous

Intervention rapide, discrète & en toute sécurité

Votre partenaire certifié en soutien d'audit (HACCP, BRC, AIB...)

Cafards : Blattes et cafards: différents noms pour le même nuisible

Il exsiste en effet une multitude de noms pour désigner le même problème. Les cafards existent depuis plus de 200 millions d'années sur la terre. A l'origine se trouvant plutôt dans des bois de fougères et de prêle des champs, ils ont depuis toujours posé problème dans les habitations de l'homme.

Cafards, blattes, cancrelats & cie

Chez nous la petite bête noire que tout le monde craint, est communément désignée par le terme de cafard, mais aussi les mots comme blatte ou cancrelat restent de mise. Dans d'autres régions francophones comme le Québec, on parle de coquerelle et aux Antilles de ravet.

Etymologique du mot « cafard »

Le mot cafard a trois sens bien distincts mais qui découlent les uns des autres. Le premier n’est plus d’usage aujourd’hui, datant du XVIème siècle, il désigne une personne qui n’ayant pas la dévotion, en affecte l’apparence, quelqu’un qui fait semblant d’être ce qu’il n’est pas, agissant de manière sournoise et hypocrite. On s’accorde à penser que le mot cafard, l’insecte est dérivé de ce sens premier, une bête noire qui se cache de la lumière, reste dans l’ombre. Le troisième sens, découlant lui par métaphore du sens de cafard/blatte, a été mis en circulation par Charles Baudelaire en 1857, dans son recueil les Fleurs du mal. Chez le poète le cafard est synonyme de tristesse, avoir des idées noires.