Un technicien qualifié toujours près de chez vous

Intervention rapide, discrète & en toute sécurité

Votre partenaire certifié en soutien d'audit (HACCP, BRC, AIB...)

Contrôle d’Insectes Volants

Les résultats de notre dernier test a relevé un nombre de « légendes urbaines » sur les appareils électriques pour le contrôle des nuisibles, quelques unes d’entre elles sont encore persistantes:

Un voltage très élevé sur les désinsectiseurs électriques pour le contrôle des insectes volants (DEIV) attrape plus de mouches    

Faux. La puissance en watts d’une lampe fluorescente est une mesure de puissance établie par le fournisseur, et non la quantité de lumière qu’elle produit. Par exemple: la même quantité de lumière (environ 750 lumens) est produite par une ampoule incandescente de 60W, une lampe halogène de 42W et une lampe compacte fluorescente de 15W.

Egalement, la lumière produite doit avoir la même longueur d’onde (350 ou 365 nm) afin d’avoir une influence sur le comportement des mouches domestiques. En produisant plus de lumière à d’autres longueurs d’onde il n’y aura aucun impact sur le comportement des mouches domestiques.

Plus les DEIV émettent des UV-A, plus ils attrapent des insectes volants

Certainement, ça aide, mais émettre un maximum d’UV-A peut conduire à l’obtention d’autres résultats inespérés. Par exemple: des tests qui ont été conduits au Centre Technique Européen de Rentokil à Horsham ont trouvé que le fait de fixer des réflecteurs derrière les ampoules dans un appareil peut augmenter le nombre de UV-A émis dans la salle, mais aussi fournissent une aire d’atterrissage pour les insectes volants où ils peuvent se percher sans être capturés. Par conséquent, le taux de capture se réduit malgré l’utilisation des réflecteurs pour attirer plus d’insectes volants vers les appareils.

Tube Ultraviolet / phéromones pour attirer / plaques jaunes avec glu / plaques de glu avec spots sont plus efficaces pour attirer les insectes volants

Potentiellement vrai, mais pas toujours vérifié. Il y a des études scientifiques sur le comportement des insectes volants dans les laboratoires qui montrent que le comportement des insectes volants est influencé par un nombre différent de signaux sensoriels incluant la couleur de plaque de glu et le contraste, les phéromones pour attirer et les tubes Ultraviolets. Toutefois, les insectes volants réagissent différemment en laboratoire qu’en milieu naturel. En effet, les réactions « sensorielles » étant influencées par l’environnement. Par conséquent, il est difficile de comparer étude en milieu clos et étude en situation réelle.

Différents insectes sont attirés par différents types de longueur d’onde des lampes, et il est important de réfléchir sur ce que vous espérer capter. De plus, pour de raisons de discrétion, un utilisateur pourra préférer une plaque glu noire qui rendra moins visibles les insectes volants capturés.

Des tests conduits au Centre Technique Européen n’ont pas démontré une différence significative entre les taux de capture quand les plaques de glu de différentes couleurs et contraste étaient comparées sur les mêmes appareils. Une gamme de différents appareils en provenance de différents fabricants ont été testés de la même façon.

Plus le rayon d’action couvert par les DEIV est grande, plus ils attrapent des insectes volants

Faux. Les chiffres concernant le rayon d’action des DEIV publiés par les fabricants sont très peu utilisés sur le terrain. Par exemple: un appareil mural couvrirait la moitié d’une zone qui peut être couverte par un appareil suspendu avec le même nombre des lampes. La zone couverte est

La zone couverte par un appareil mural est une 2:1 rectangle de 4d2/2 = 2d2 = 12.5n m2

Où: d = distance en mètres de l’appareil au minimum niveau d’efficacité = √6.25n n = no. of 15W lampes

Une première hypothèse peut-être qu’il n’y a pas de reflet significatif d’UV-A sur le châssis.
Une deuxième hypothèse est que la zone face à l’appareil est complètement dégagée.
Une troisième hypothèse est que la puissance (W) des ampoules génère le même montant d’UV-A par une ampoule de 15W

Sur le terrain, la couverture dépend presque entièrement de l’environnement. Dans un entrepôt avec des palettes empilées jusqu’au plafond, vous allez avoir besoin de plus d’appareils électriques pour le contrôle des nuisibles que dans une salle totalement vide, et il existe des types différents de lumière ambiante dont vous aurez besoin plus que dans un espace où la toiture est totalement obscure.

Le taux de capture d’un appareil électrique pour le contrôle des nuisibles sur le terrain dépendra aussi de l’environnement et de l’emplacement de l’appareil. Un appareil pour le contrôle des nuisibles à très haute puissance ne peut pas être remplacé par l’expérience vécue par un biologiste sur le terrain.

Plus grande est la zone de capture des DEIV, plus grande sera la quantité des nuisibles capturés

Faux. Si les insectes volants ne sont pas attirés par l’appareil, ils ne seront pas capturés sur les plaques de glu. L’appareil avec les pires résultats testé au Centre Technique Européen avait les plus grandes zones de capture: alors qu’il avait un des plus bas indicateurs des émissions des UV-A.

Les DEIV sont tous les mêmes

Totalement faux. Il existe une multitude de facteurs qui peuvent influencer les taux de capture des appareils électriques pour le contrôle des nuisibles:

  • Taille, position et orientation de(s) plaque(s) de glu
  • Nombre d’emplacements sur l’appareil où un insecte volant peut se poser sans être capturé
  • Conception de la couverture
  • Distance entre le/les plaque(s) et le(s) lampe(s)
  • Couleur de l’appareil.
  • Degré de contraste entre l’appareil et son environnement
  • Type d’adhésif utilisé sur les plaques glu

En raison des critères esthétiques, de facilité d’utilisation et d’environnement le critère de taux de capture peut-être un critère non prioritaire.

La gamme LUMINOS RENTOKIL a été conçue pour répondre à tous les critères d’une manière égale.